Immobilier en Tunisie, est-ce le moment d’acheter ?

Thumbnail

 

La situation difficile en Tunisie conjuguée à la baisse du Dinar rend elle l’immobilier intéressant pour les Tunisiens de l’étranger ? Pas évident, explications !

Oui, les prix réels baissent !

Face à la chute de la demande, les prix réels baissent même si les prix publics nous laissent penser le contraire. Dans un secteur où la remise publique est taboue car signe de faiblesses, les promoteurs immobiliers font preuve de tous les artifices pour consentir indirectement les remises. C’est le cas de ce promoteur qui a fait le buzz en n’hésitant pas à offrir une voiture pour toute acquisition d’un logement, ou encore ces nombreux autres qui vendent le TTC au prix de l’HT (soit une remise de 13% montant de la TVA). Pratiquement, en négociation avec le promoteur, il est relativement aisé d’obtenir une remise de 10% au minimum surtout si le client dispose du cash suffisant et qu’il ne dépend pas du tout ou peu d’un crédit bancaire. Sur les transactions de particulier à particulier, les remises sont plus compliquées à obtenir sauf dans le cas de biens de grandes valeurs ( >500 000 dt) où les clients ne sont pas légions !

Mais attention certaines zones on encore la côte malgré la crise et les prix ne baisseront pas de sitôt comme par exemple à Hammamet, banlieue nord de Tunis et d’une façon générale les zones balnéaires.

Avec la grave crise du secteur, les promoteurs acculés par les banques sont priés par ces dernières d’écouler les appartements au prix de remises motivantes pour le client mais également de se libérer de leurs actifs fonciers (terrains). Signes nouveaux de cette crise immobilière qui s’installe sur Tunis et dans les grandes villes, les panneaux « vente de terrains » font leur apparition et foisonnent traduisant ainsi le désengagement des promoteurs pressés par les banques.

 

b

 

Dans ce contexte baissier, est-il intéressant d’acheter ? C’est oublier que le crédit et les frais d’enregistrement représentent en Tunisie 50% du cout d’acquisition final quand il n’est que de 25% en France et au Maroc.

Non, le crédit immobilier est parmi le plus cher au monde !

Les crédits immobiliers se négocient autour du taux de 10,25% ce qui signifie qu’un prêt de 150 000DT sur 15 ans fera rembourser le double à l’emprunteur ! Et les choses devraient encore s’aggraver !

Dans ces conditions, Samir Bouzidi, Directeur Général d’Allobledi conseille aux Tunisiens de l’étranger d’acheter surtout s’ils sont capables de se passer du crédit (quitte à prendre un crédit moins onéreux dans leur pays d’accueil) ou de disposer d’au minimum 40% d’apport personnel (pour rappel : 20% d’apport est la condition minimale exigée par les banques tunisiennes). Pour tous les autres, il leur est conseillé de réduire la durée de crédit idéalement à moins de 10 ans voire de différer leur acquisition et souscrire un plan épargne logement qui leur donnera droit à des conditions d’emprunt plus intéressantes au bout de deux ans (prêt épargne logement).

Enfin, pour trouver la bonne affaire, Allobledi a mis en place spécialement pour les Tunisiens de l’étranger, le service Choufly qui permet de recevoir automatiquement les annonces immobilières qui correspondent à vos critères de budget, emplacement… Face à la crise, la start-up s’est adaptée en proposant aux Tunisiens de l’étranger, Allolabés, le dernier né de ses services pour les Tunisiens de l’étranger.

Samir Bouzidi

 

Abonnez-vous sur notre page Facebook Allobledi

 

Ajouter un commentaire

Opportunités immédiates

Dernières opportunités à saisir
Coup de coeur
320 000 DT
320
Livraison immédiate
Coup de coeur
255 000 DT
3 145
Livraison immédiate
Coup de coeur
244 000 DT
2 123
Livraison immédiate
Coup de coeur
330 000 DT
350
Livraison immédiate
Coup de coeur
163 869 DT
2 91
Livraison immédiate
Coup de coeur