Le franco-tunisien Patrick El-Ouarghi relance le festival des « Dunes électroniques » à Nefta-Tozeur.

A la une

Le franco-tunisien Patrick El-Ouarghi relance le festival des « Dunes électroniques » à Nefta-Tozeur.

Thumbnail

Voilà une heureuse nouvelle pour les « laissés pour compte » du Jerid, le festival des « Dunes électroniques » renait enfin de ses cendres avec la perspective d’une précieuse campagne mondiale pour la région, de belles recettes pour les commerçants, des jobs et moments d’évasion pour les jeunes.

Après quatre ans d’une relâche forcée, le phénomène des « Dunes électroniques », vient à point nommé et apportera sans nul doute une bouffée d’air frais à cette région unique. Il faut dire qu’avec seulement deux éditions à son actif, le festival avait réussi la prouesse de se hisser dans le top mondial des festivals de musique électronique, salué par une presse mondiale dithyrambique. La dernière édition en 2015 avait rassemblé 8000 convives « saturant » les hôtels de Tozeur et Nefta au mois de février et, dynamisant le marché du logement chez l’habitant. Du jamais vu, de mémoire de vieux habitants !

Usée par les entraves et autres coups tordus devenus la règle dans cette Tunisie post 2011, l’équipe d’organisation composée du Franco-tunisien Patrick el Ouarghi (originaire de Bizerte) et Panda events s’était résigné à capituler le cœur dans l’âme, navrés d'un tel gâchis pour la région, les commerçants et les habitants.

« L'enfant du pays a beau vivre ailleurs pendant des années, il pensera toujours à sa terre ! »…L’appel du pays a fini par l’emporter sur le poids des contraintes ! Stimulés par l’énergique Tarek Lassaadi (Fondateur de l'agence TravelTodo) et soutenus par le positif René Trabelsi, ministre du Tourisme, les « Dunes » sont de nouveau programmées pour le 21 et 22 septembre prochains, suivant un format rénové de 30 heures de musique non-stop. 

Un bel exemple parmi d’autres qui illustre l’apport considérable des Tunisiens de l’étranger quand ils ont la chance de pouvoir s’appuyer sur un partenaire local fiable et une impulsion politique positive. Rares, trop rares sont les compétences tunisiennes à l’étranger qui ont cette chance et… nous le regrettons !

 

Samir BOUZIDI

Pour suivre nos actualités, abonnez-vous à notre page Facebook

 

Commentaires

Super merci

Soumis par leducbernard@aol.com (non vérifié) le lun 15/07/2019 - 16:16


Ajouter un commentaire

Opportunités immédiates

Dernières opportunités à saisir
Coup de coeur
520 000 DT
3 200
Livraison immédiate
Coup de coeur
395 000 DT
3 200
Livraison immédiate
Coup de coeur
2 000 000 DT
5 800
Livraison immédiate
Coup de coeur
681 000 DT
681
Livraison immédiate
Coup de coeur
650 000 DT
170
Livraison immédiate
Coup de coeur
277 000 DT
731
Livraison immédiate
Coup de coeur
240 000 DT
2 300
Livraison immédiate
Coup de coeur
365 000 DT
2 120
Livraison immédiate