Que penser du séminaire pour booster les contributions des Tunisiens de l’étranger, début juillet à l’assemblée ?

A la une

Que penser du séminaire pour booster les contributions des Tunisiens de l’étranger, début juillet à l’assemblée ?

Thumbnail

C’est une réalité, la Tunisie n’aime pas les Tunisiens de l’étranger (TRE), elle aime surtout leur argent…mais encore faut-il savoir le capter ! Alors que le lien entre la Tunisie et une majorité de nos concitoyens est distendu au point de rompre, on apprend que se tiendra début juillet un séminaire à l’assemblée du Bardo pour dit-on lancer des mesures court-terme d’amélioration de la contribution économique des Tunisiens de l’étranger. Prendront notamment places aux cotés des élus TRE, de haut commis de l’Etat représentant le Conseil des Analyses économiques , Banque Centrale, Office es Tunisiens de l’étranger…

Tous ces dépositaires de la stratégie publique savent théoriquement que la base de l’épargne et l’investissement réside dans le capital confiance. Appliqué à la diaspora, on parle d’intensité du lien avec le pays d’origine. Or ce lien entre les TRE et la Tunisie n’a jamais été aussi distendu au point de menacer de rompre. Et les premiers signes négatifs ne manquent pas : baisse des transferts et des visites au pays ; tendances des TRE de première génération à revendre leur maison en Tunisie au motif que leurs enfants ne veulent plus rentrer en Tunisie ou encore les cadres quadra qui louent sur Airbnb et ne voient plus l'intérêt d'acheter dans cette Tunisie là etc.

En matière de mobilisation des TRE, il faut intégrer ce postulat de base : tant que le lien multidimensionnel avec la Tunisie n'est pas réparé voire renoué, pas ou peu de nouveaux dividendes à espérer mis à part les transferts financiers pour aider la famille et les visites familiales en été… En un mot, redonner envie et confiance !

Dans ce contexte, l’annonce d’un nouveau compte d’épargne ou autres facilités d’investissement comme le prévoit le séminaire de début juillet, risque même de s’avérer contre-productif en envoyant ce message à la diaspora perçu comme tel : « La Tunisie ne fait rien pour vous depuis des années mais sauvez-nous ! »

La mobilisation de la diaspora est une affaire de vision structurée et de long-terme alors que le contexte préélectoral actuel tend à favoriser précipitation et approximation…Nous le regrettons !

 

Samir BOUZIDI

Pour suivre nos actualités, abonnez-vous à notre page Facebook

 

Ajouter un commentaire

Opportunités immédiates

Dernières opportunités à saisir
Coup de coeur
520 000 DT
3 200
Livraison immédiate
Coup de coeur
395 000 DT
3 200
Livraison immédiate
Coup de coeur
2 000 000 DT
5 800
Livraison immédiate
Coup de coeur
681 000 DT
681
Livraison immédiate
Coup de coeur
650 000 DT
170
Livraison immédiate
Coup de coeur
277 000 DT
731
Livraison immédiate
Coup de coeur
240 000 DT
2 300
Livraison immédiate
Coup de coeur
365 000 DT
2 120
Livraison immédiate