Retraités tunisiens en France, de nouveaux droits en vue !

Thumbnail

 

C’est un beau cadeau de noël avant l’heure pour les quelques 750 000 retraités immigrés en France (dont 100 000 Tunisiens) !  Hier, 29 novembre, l’Assemblée Nationale en France a voté un amendement en faveur de la portabilité de leurs droits sociaux sans aucune contrainte de résidence en France. L’amendement sera débattu la semaine prochaine par le Senat avant de revenir le 3 décembre devant l’assemblée pour une lecture finale avant le décret d’application.

L’amendement adopté vise « à étendre la prise en charge des frais de santé des pensionnés résidant à l’étranger et ayant travaillé plus de quinze ans en France lorsqu’ils sont soignés lors de leur séjour temporaire en France » entérinant ainsi la fin de l’obligation qui leur était faite de résider sur le territoire français pour bénéficier de la couverture santé.

Pratiquement, les chibanis étrangers pourront partir et revenir sans conditions de résidence en France tout en préservant leurs droits sociaux (prise en charge des frais médicaux). Il leur suffit tout simplement qu’ils présentent un visa Schengen, une carte de séjour ou une carte de retraité. Cette dernière était conditionnée par beaucoup de restrictions concernant la couverture de la sécurité sociale ; ces restrictions vont être supprimées avec les nouveaux textes :

Sont concernés directement 750 000 retraités dont 80% de maghrébins qui n’osaient pas déclarer leur résidence dans le pays d’origine par peur de perdre leurs droits sociaux. Parmi eux, les 100000 retraités tunisiens pourront sans appréhensions se domicilier légalement en Tunisie, y séjourner sans limites et revenir en France à tout moment pour se faire soigner.

 

b

 

Seule formalité, ils n’auront qu’à s’inscrire auprès de la Caisse nationale des retraités de France à l’étranger. Les Chibanis n’auront donc besoin que d’une carte de séjour valable ou un visa Schengen pour être en règle.

Outre la tranquillité d’esprit légitime pour nos aïeux, ces nouvelles dispositions (dans l’attente de leur adoption définitive) constituent une aubaine pour les économies des pays d’origine. Les retraités tunisiens légalisés seront ainsi tentés de domicilier leurs pensions de retraite sur des comptes en devises auprès des banques tunisiennes. C’est surtout une perche tendue pour le gouvernement tunisien de négocier la prise en charge par la Sécurité Sociale française (et les mutuelles/assurances) des frais de santé de ces retraités lors de soins pratiqués en Tunisie. Avec le vieillissement attendu de la communauté tunisienne de France (environ 1 million de personnes), c’est un afflux inestimable de nouveaux clients en perspectives. Aux banques tunisiennes de se réveiller !

 

Samir Bouzidi

Abonnez-vous à notre page Facebook Allobledi

 

Commentaires

Bravo

Soumis par Jenzeri (non vérifié) le ven 30/11/2018 - 22:25


Il n est jamais trop tard pour bien faire ,autant finir le travail en acceptant les retraites qui n ont plus de papiers de résidence de voyager sans visa

Soumis par Gafsi (non vérifié) le sam 01/12/2018 - 07:12


Ajouter un commentaire

Opportunités immédiates

Dernières opportunités à saisir
Coup de coeur
320 000 DT
320
Livraison immédiate
Coup de coeur
255 000 DT
3 145
Livraison immédiate
Coup de coeur
244 000 DT
2 123
Livraison immédiate
Coup de coeur
330 000 DT
350
Livraison immédiate
Coup de coeur
163 869 DT
2 91
Livraison immédiate
Coup de coeur