Vers l'interdiction de vendre son FCR ?

FCR

Vers l'interdiction de vendre son FCR ?

Thumbnail

Le droit de vendre ses droits FCR qui permet aux Tunisiens de l’étranger d’importer en franchise douanière leur véhicule personnel de moins de 5 ans, ne fait pas que des heureux en Tunisie !

La grande majorité des 16 000 véhicules neufs importés annuellement sur le marché parallèle tunisien le sont au titre d'un FCR cédé et vendu soit un important manque à gagner pour les professionnels soumis à des quotas d’importation (environ 50 000 véhicules par an)

Et selon les concessionnaires automobiles, ce trafic des véhicules « FCR » a encore de beaux jours devant lui avec la loi des finances 2018 qui va pénaliser davantage les importations officielles en augmentant les droits de douane et la TVA, une taxe que les importateurs « au noir » ne paient pas ! Au final, les prix auprès des importateurs clandestins seront encore plus  intéressants que sur le circuit officiel !

C’est pourquoi la Chambre professionnelle des concessionnaires automobiles entend sensibiliser les pouvoirs publics afin d'interdire le commerce de son FCR qui profite surtout aux importateurs informels.

Avec d’une part la demande d’automobile en Tunisie qui explose malgré la crise et d’autre part la limitation des importations aux 35 concessionnaires déclarés, le prix de vente du FCR a augmenté de 50% en 6 ans…Il se négocie aujourd’hui autour de 2000 Euros (+ frais de voyage) et peut monter à plus de 3500, 00 euros.

Allobledi

Abonnez-vous sur la page Facebook Allobledi

Ajouter un commentaire

Opportunités immédiates

Dernières opportunités à saisir
Coup de coeur
520 000 DT
3 200
Livraison immédiate
Coup de coeur
395 000 DT
3 200
Livraison immédiate
Coup de coeur
2 000 000 DT
5 800
Livraison immédiate
Coup de coeur
681 000 DT
681
Livraison immédiate
Coup de coeur
650 000 DT
170
Livraison immédiate
Coup de coeur
277 000 DT
731
Livraison immédiate
Coup de coeur
240 000 DT
2 300
Livraison immédiate
Coup de coeur
365 000 DT
2 120
Livraison immédiate