Votre logement pieds dans l’eau, à quel prix ?

Thumbnail

Le littoral tunisien exerce un fort attrait pour les Tunisiens en général et les Tunisiens de l’étranger en particulier pour qui le bled est d’abord synonyme de « grande bleue » (mer). Cet engouement général est le premier facteur explicatif de la « hauteur » démesurée des prix de l’immobilier en bord de mer. Second facteur, la rareté des terrains « premium » avec vue directe sur la mer qui sévit à Tunis et dans les grands pôles touristiques. Pourtant, les opportunités ne sont pas rares surtout vous êtes disposés à acheter dans l’ancien.

Une offre rare

Ce qu’il faut comprendre c’est que si vous cherchez à tous prix un bien avec prise directe sur la mer, vous aurez beaucoup plus de choix dans l’ancien tout en prenant soin de mandater une agence professionnelle. Dans la plupart des cas et à de rares exceptions ; les programmes neufs sont au mieux situés à 800 mètres du front de mer comme c’est le cas de toutes les nouvelles constructions à Hammamet. Les opportunités dans le neuf ne sont pas inexistantes mais elles sont souvent prises d’assaut. Citons par exemple, le magnifique complexe « Gammarth Ouest » du promoteur Chaabane (une référence dans la profession) avec vue imprenable sur la longue plage sauvage de Raoued Nord. D’un standing plus populaire, vous vous laisserez certainement tentés par Hammam Chatt ( à 5 mn de Port El Kantaoui) ou plus authentique, le charmant village de Hergla (15 mn de Port El Kantaoui) où pour 1700 Dt le m2 vous serez propriétaire d’un bel appartement fonctionnel avec vue plongeante sur la mer.

Si vous souhaitez allier le commode à l’agréable, en un mot habiter « Tunis sur mer », sachez que toute la banlieue nord (Marsa, Sidi Bousaid, Carthage…) se négocie à plus de 4000 Dt le m2 pour un emplacement premium. Raoued tout comme La Goulette, sont des valeurs montantes où il faudra accepter de mettre tout de même le prix (2900, 00 DT pour un appartement neuf, très haut standing, en bord de mer à Raoued).

Osez le Cap Bon, Hergla, Bizerte, la Goulette…et Raoued

Partout ailleurs, si vous voulez veiller au bruit des vagues, il vous faudra vous concentrer sue l’ancien ce qui ne signifie pas pour autant des prix « doux », bien au contraire ! A Hammamet, une valeur sure, un appartement S+3 (130 m2) dans l’ancien, idéalement placé en bord de mer ne se négocie pas en dessous de 350 000 Dt. A 30 km de là, les prix seront beaucoup plus doux à Nabeul et dans toute la région du Cap Bon où pour le même budget vous pourrez aspirer à une maison ou une villa « marine ».

Un conseil : évitez les zones touristiques très prisées et si vous êtes prêts à vous éloigner de Tunis vous économiserez de 20 à 35 % sur votre budget. Tabarka, Haouaria et même Bizerte, offrent toutes des cadres idylliques et sauvages où il fait bon et doux acheter (en moyenne à moins de 2000 Dt le m2 dans le neuf)

Beaucoup plus au sud, l’ile de Djerba abrite des constructions (neuves et anciennes) au charme inclassable et à prix doux. Mais la vie y est plus chère qu’à Tunis et il faudra accepter de vivre à 5 heures de route de Tunis…mais seulement à 2,5 heures de vol de Paris depuis l’aéroport International de l’Ile

Opportunités immédiates

Dernières opportunités à saisir
Coup de coeur
235 000 DT
3 145
Livraison immédiate
Coup de coeur
244 000 DT
2 123
Livraison immédiate
Coup de coeur
330 000 DT
350
Livraison immédiate
Coup de coeur
163 869 DT
2 91
Livraison immédiate
Coup de coeur